Petite escapade à Toulon

1

Un détour par Toulon.

Salut à toi qui me lis,

Étant de passage sur Toulon, je me suis dit qu’un article s’imposait. En arrivant je ne pensais pas qu’il y aurait autant de choses à faire et à découvrir, j’ai été subjugué par la richesse culturelle de cette ville. Venez donc avec moi à la découverte de cette si jolie ville méditerranéenne trop souvent stéréotypée.


Petite présentation de la ville


 

Toulon est une ville méditerranéenne située entre Nice et Marseille. Lorsque les romains pénètrent pour la première fois à Toulon (il y a environ 2000 ans), ils y découvrirent un immense plan d’eau entouré de montagnes, protégé de la haute mer au sud par Saint Mandrier, et des vents froids du nord par le Mont Faron. Toulon possède donc son micro-climat. L’histoire singulière de Toulon fait d’elle une ville aux identités multiples. Les deux quartiers emblématique de Toulon « Haute Ville »/ « Basse Ville » dénote d’autant plus cette multitude culturelle. Le quartier de la “Haute ville”,  est marqué par des monuments haussmanniens, datant de Napoléon III. Saviez-vous, qu’avant de faire les rues de Paris, le Baron Haussmann (préfet du Var à ce moment là) s’exerça à Toulon? La “Basse ville” quant à elle garde son identité médiévale. Elle s’est agrandie au fil des siècles autour de la cathédrale Ste Marie de la Seds (le monument que je préfère à Toulon).


Entre Nature, Culture et Farniente.


 

Entre le mont Faron, les plages et la ville mon coeur chavirait. J’avais face à moi le luxe de choisir entre mer, montagne et virée citadine. Ayant peu de temps, j’ai fais le choix de la ville et de la mer.

Je suis arrivée par la gare SNCF de Toulon dans le quartier Haussmanien de la « Haute ville », synonyme de grands espaces claires et aérés. En descendant la rue Vauban (la première rue haussmanienne crée à Toulon) je me retrouve face à la l’Hôtel des arts de Toulon. J’ai vraiment été surprise par la beauté du bâtiment, pour dire vrai je ne pensais pas trouver un aussi joli musée en Provence… En continuant mon chemin, je découvre avec stupéfaction des Galeries Lafayette, qui prônent face à une magnifique place, « la place des Libertés ». En arrière plan, un immeuble nommé « Grand Hôtel » ne trouvez-vous pas qu’il ressemble au « Grand Budapest Hotel »?

La place des Libertés

Continuant mon escapade citadine, je me retrouve face à un superbe opéra de l’époque Napoléon III. Pour la petite anecdote cet opéra fut inauguré 13 ans avant l’opéra Garnier de Paris et a été offert par l’Impératrice Eugénie de Montijo, épouse de Napoléon III pour les bourgeoises toulonnaise qui se plaignaient de la vétusté de leur théâtre.

L’Opéra

En logeant l’Opéra je me retrouve sur une grande place en pleine « Basse ville » les codes typiquement provinciaux se sont immédiatement imprégnés en moi, les immeubles très colorés, les ruelles étroites et le linges qui sèchent aux fenêtres, on pourrait presque se croire en Italie. En me faufilant de rue en rue, je me retrouve au marché Lafayette où les odeurs, les cries et les couleurs resteront gravé en moi. Puis dans une petite ruelle nommée « Vincent Courdouan » je trouve LA spécialité de Toulon: LE CHICHI FREGI. Mmmmh Qu’est-ce-que c’était bon! Toulon est une excellente ville si vous aimez jouer à cache-cache, en empruntant les ruelles étroites et les passages couverts je me retrouvais sur des petites places ornées de fontaines en plein milieu.

Le délicieux Chichi Fregi 😋

  À ma grande surprise j’ai fais la découverte de la richesse ecclésiastique de Toulon. J’adore visiter les églises, observer la qualité architecturale et indestructible de l’époque. Ça me fait d’autant plus d’émotion quand je vois le soucis du détail sur ces importantes bâtisses datant du Moyen-âge. Je ne sais pas pourquoi mais lorsque je suis devant une église, je me dis toujours « et dire qu’à l’époque ils n’avaient pas les moyens de construction développés d’aujourd’hui. Et pourtant on ne fait plus d’aussi belles choses de nos jours… c’est regrettable. » Puis vient la critique « de toutes façon de nos jours on cherche la rentabilité avant le beau et bien fait ».  Enfin, en arrivant au port je décide de prendre le bateau bus et de faire une escapade à Saint Mandrier pour profiter de la plage. Puis pourquoi se priver quand le ticket de bateau n’est qu’à 2€?

Cathédrale Sainte Marie de la Seds

Eglise Saint-François-de-Paule

 


Farniente à Saint-Mandrier


 

Une fois à Saint-Mandrier je découvre une ville provinciale avec son charmant port, sa belle place et les petits commerces de proximités. J’avais l’impression d’être au fin fond de la Provence et pourtant je n’étais qu’à quelques minutes de Toulon. J’ai beaucoup aimé cette escapade, entre nature presque sauvage et plages brutes, sur un fond d’amour solitaire de Juliette Armanet, mon coeur a chaviré. Je me voyais déjà vivre ici…

Le port de Saint-Mandrier

La plage n’est plus très loin!

 


Où manger à Toulon?


 

J‘aurais aimé que cette journée ne s’arrête pas mais quand le devoir appel on n’a pas le choix. Sur le bateau du retour je jette une oeil sur Tripadvisor pour trouver un bon restaurant. Le restaurant italien  « La fabbrica di Marco »  était recommandé et surtout il avait de très bon commentaires. J’ai donc décider de réserver une table. Les commentaires n’avaient pas mentis, l’accueil chaleureux et sincère de du personnel en italien nous fait voyager. Bon vous me direz c’est pas tout l’accueil mais est ce que la nourriture y est bonne? Et bah oui! Et je dirais même triple oui. Le patron met un poing d’honneur sur la confection de ses pizza à la tradition Napolitaine. D’ailleurs saviez-vous que la pizza napolitaine fait désormais partie du patrimoine de l’UNESCO? De plus vous ne trouverez pas de carte à dormir debout, seul quelques pizzas y figurent. Marco, le patron, mise sur des plats du jour avec des produits frais et de qualités.

Mon chéri avait pris la pizza du jour aux aubergine grillé, et moi la pizza mortadelle, pesto et éclat de pistache, c’était un vrai régal. Avec une journée aussi chargée que celle-ci j’étais bien contente de rentrer dans mon Airbnb très cosy, atypique et décoré avec goût.

J’ai adoré l’idée des constructions Lego en guise de cache pot.

Le coin salon est tout aussi charmant avec sa table basse palette et le coin bureau surplombé par un Playmobil géant.

 

J’aurais bien voulu séjourner plus longtemps dans cet Airbnb, je m’y sentais vraiment comme chez moi. En tout cas une chose est sûr je reviendrai pour découvrir les autres trésors de Toulon, et visiter les belles îles Porquerolles qui ne sont qu’à 30 minutes en voitures.

 J’espère que cet article t’as plu, ou qu’il t’as aidé si tu désires toi aussi séjourner à Toulon. N’hésites pas à me poser tes questions en me laissant un commentaire j’y répondrais avec joie. Ah j’allais oublier… Si tu réserves ce Airbnb n’hésites pas à dire que tu viens de ma part, je suis certaine qu’elle fera un geste commerciale 😉.

 


Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles escapades… 😘


 

 

Plus d'articles
Newsletter Furenchi
Inscrivez-vous pour retrouver chaque semaine nos nouveautés et exclusivités.