Le Mont Fuji 富士 et son ascension ; mode d’emploi !

4

Le Mont Fuji 富士 Fuji-Yama

Situé à 2h30 à l’ouest de Tokyo, le mont Fuji est une destination prisée des japonais. Bien que l’ascension soit considérée comme une tradition presque sacrée, enfants comme grands parents prennent plaisir à gravir ce majestueux volcan riche de légendes.

Ce qu’il faut savoir avant d’aller au mont Fuji

Sachez qu’on ne peut pas monter le mont Fuji n’importe quand. La saison pour l’ascension du mont Fuji commence le 1er juillet et se termine le 31 août. En dehors de cette saison les autorités déconseillent l’ascension à cause des typhons. Rappelez-vous; que le mont Fuji est un volcan considéré comme toujours actif.

Pour monter le mont Fuji, je vous conseille vivement de vous munir des choses suivantes:

  • Prévoir des vêtements chauds et contre la pluie. Si vous êtes frileux comme moi superposez les couches de vêtements, prenez des gants ainsi qu’un cache oreilles. OUI je vous entends depuis mon PC; « pourquoi être habillé en équipement d’hiver en plein mois d’été??? » Croyez moi, vous serez bien content de ne pas geler sur place lorsque vous serez au sommet du mont Fuji sous ses zéro degrés.
  • Prévoir des provisions d’eau et de nourriture. Je ne pourrais pas vous dire pourquoi, mais durant l’ascension du mont Fuji ma soif s’est décuplée. Je vous conseille donc de prévoir entre une à deux grandes bouteilles d’eau par personne. Pour les provisions, bien que les refuges situés à chaque stations proposent de quoi se reposer et se restaurer, je trouve que les prix sont très élevés. Je vous recommande vraiment de faire toutes vos provisions en ville dans les Konbini type 7/11, Lawson…
  • Se munir d’une lampe de poche si vous faites l’ascension de nuit. N’oubliez pas le mont Fuji est un site naturel. La lumière artificielle n’existe pas. Si vous avez de la chance d’avoir un ciel dégagé vous pourrez contempler les étoiles… C’est vraiment magique.

Comment se rendre au mont Fuji ?

Depuis Tokyo, nous avons pris le bus à la gare routière de Shinjuku. Je pense que c’est le plus simple des moyens. Le bus nous amène directement jusqu’à la 5eme station du mont Fuji. Le billet de bus coûte environ 2600 ¥ par personne et le trajet dure à peu près 2h30. Vous pouvez aussi prendre le train mais personnellement je trouve ça trop long et en plus ce n’est pas un trajet direct.

“Je vous conseille vraiment de faire l’ascension de nuit”

Si comme nous, vous choisissez de gravir le Mont Fuji de nuit, faites attention de ne pas arriver trop tôt au sommet. Il y a beaucoup de vent et rester immobile sous zéro degré n’a rien d’amusant. Donc avant d’arriver au sommet faite une halte au dernier refuge. Si vous arrivez vraiment trop tôt, vous avez la possibilité de dormir dans ces refuges. Franchement j’ai essayé et je n’ai pas du tout aimé. J’avais l’impression d’être entassée avec plein de gens dans des lits en bois superposés. J’ai vraiment trouvé ça glauque. En plus je trouve que c’est cher 5000¥  pour essayé de dormir. Par contre si vous ne voulez pas dormir mais juste reprendre votre souffle ou vous réchauffer vous devrez payer 500¥ par heure passée. Il faut faire attention l’ascension du mont Fuji peut vite s’avérer onéreuse.

Un refuge au mont Fuji

Un refuge au mont Fuji

Après tous ces efforts, une fois arrivé au sommet, vous pouvez profiter pleinement de votre récompense… Un majestueux levé de soleil au dessus des nuages. Mais malheureusement c’est déjà l’heure de s’en aller. Oui les bus n’attendent pas qu’on arrive pour partir.

Le levé du Soleil

Le levé du Soleil

Une vue à couper le souffle

Une vue à couper le souffle

Contrairement à ce qu’on peut penser la descente est vraiment fastidieuse. Ça fait vraiment trop, trop, trop mal aux genoux, (enfin c’est mon ressenti). Alors un conseil; descendez à votre rythme et SURTOUT ne faites pas comme nous ; suivez bien les sentiers conseillés pour ne pas vous perdre… OUI ON S’EST PERDUE. En fait on avait le choix entre deux chemins: celui conseillé sur notre carte qui était en zigzag et un autre qui lui ne l’était pas. Comme il avait l’air moins difficile (le chemin était en ligne droite) on s’est dit qu’on irait plus vite en le prenant… Sauf qu’au bout de deux heures de descente on s’est rendu compte qu’il n’y avait presque plus personne autour de nous. En effet nous avions raté l’embouchure du bon sentier. Cependant nous avons eu beaucoup de chance car nous avons rencontré des japonais qui nous ont aidé a rentrer jusqu’à Tokyo…Vraiment trop gentil.

Le fameux chemin en zigzag

Le fameux chemin en zigzag

Je suis vraiment pressée de retenter l’ascension du mont Fuji. Vous êtes vous déjà allé au Mont Fuji ? Avez-vous eu des difficultés ? Si vous n’y êtes jamais allé, avez vous envie d’essayer l’ascension ?

J’espère que vous avez aimé cet article. N’hésitez pas à partager vos expériences, pour ceux qui ont déjà fait l’ascension du mont Fuji, ou à poster un commentaire si vous avez des questions sur des points qu’on n’aurait pas abordé.

Des bisous.

Plus d'articles
Newsletter Furenchi
Inscrivez-vous pour retrouver chaque semaine nos nouveautés et exclusivités.