Nos indispensables avant un départ au Japon !

2

NOS INDISPENSABLES AVANT UN DÉPART AU JAPON !

Salut, salut, parce qu’il y a des choses qui sont préférables d’organiser avant son départ ; aujourd’hui je vais vous parler de « nos » indispensables avant un départ au Japon. Bien évidemment cette liste est subjective et n’est là que pour vous donnez des idées.

Quels sont nos indispensables avant le départ au Japon?

Chaque année, lorsque nous partons au Japon, nous nous organisons assez tôt pour certaines réservations et emmenons avec nous certaines choses qui nous paraissent vitales. Voici les choses que nous prévoyons :

  • Les billets d’avion : Si vous désirez vous rendre au japon durant les périodes hautes, plus vous vous y prendrez tôt moins ce sera cher. En revanche si vous partez en période creuse, vous pourrez trouver de très bonnes affaires via différents comparateur de vols. Pour ma part, je ne recommande pas de sites en particulier, chaque année nous avions réservé avec un site différent, pareil pour les compagnies aérien. Nous les avons presque toutes essayé et n’avons eu aucun problème. Mais je vous conseillerai de privilégier les compagnies ou vous pourrez avoir deux valises en soute, ça peut être très intéressant pour le vol retour.
  • Prévoir son itinéraire: Prévoir son itinéraire est un indispensable surtout si c’est votre premier voyage. Afin d’éviter les imprévus, même si il y en a toujours, mieux vaut bien se documenter. Cela vous permettra dans un premier temps d’optimiser vos visites, et de prévoir au plus juste votre budget. Pensez à lister vos visites que vous aimeriez faire et notez leur coût, pensez aussi à vérifier les horaires d’ouverture. C’est du vécu, ainsi vous éviterez de faire 2 heures de trajet pour arriver devant un musée clos.. :/ Lors de notre premier voyage, nous nous sommes beaucoup servis du site du Routard, mais les guides Lonely planet sont pour nous les meilleurs pour se documenter. Vous pouvez aussi regarder des vidéos sur Youtube, et même plus précisément sur ma chaine, où je vais aborder tous ces points.
  • Réserver son hébergement: Logique, il est préférable de réserver son hébergement en amont. Enfin c’est très subjectif, on s’est déjà retrouvé à réserver un hôtel dès notre l’arrivé à Narita. Au Japon, il existe tout plein de types d’hébergement et ceux pour toute les bourses. Nous avons pu tester plusieurs types d’hébergement au Japon, différents hôtels de toute gamme, des Ryokans et n’avons jamais eu de mauvaise surprise. On a même pu dormir chez l’habitant à Okinawa c’était excellent ( article à venir ). Vous pouvez retrouver nos recommandations et avis d’hébergement dans la rubrique hotels de notre blog.
  • Acheter un Japan Rail Pass : Tout dépend si vous voulez vadrouiller dans le Japon mais vous pouvez retrouver toutes les informations sur notre articles sur le JR Pass.
  • Acheter une carte SIM/Forfait DATA : Contrairement à ce qu’on peut penser il n’y a pas beaucoup de « free wifi » au Japon. Alors un forfait data, nous permet de rester connecté tout le long de nos séjours. C’est fort pratique quand on cherche ; des horaires d’ouverture, des restaurants et des adresses très précises. Mais ne restez surtout pas coller à votre mobile ou tablette, si vous ne cherchez rien de précis, LAISSEZ-VOUS PERDRE DANS TOKYO, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donnez ! Nous avons pu tester les cartes sim de B-mobile 3G, directement livrer à Narita et je vous les recommande. Vous pouvez vous faire livrer dans tous les aéroports et bureaux de Postes. La carte B-mobile coute 2204yens, environ 18euros, elle est valable 14jours pour du data illimité mais attention vous ne pouvez pas dépasser 1000mo de débit sur 3 jours consécutifs, sous peine de voir le débit réduit. Sur le net, on recommande souvent les wifi pocket,mais je les trouve souvent bien trop cher ( environ 5 à 8 euros/jour ), bien qu’ils soient plus rapides que la sim car souvent en 4g, par contre ils faut les recharger en plus de ses appareils. Je trouve que la 3G est plus que suffisante pour un usage touristique. – Je pense faire un article dessus, au vu de tout ce que j’ai pu écrire, n’hésitez pas poser moi vos questions.
  • Changer son argent : On lit souvent qu’au Japon, il faut de l’espèce, que les cartes ne sont acceptées nulle part. Vrai ou faux ? Faux, mais pas complétement. En faite ce sont les retraits qui peuvent poser problème, les seules distributeurs (ATM) qui fonctionnent avec les cartes étrangères sont les Seven/Eleven et ceux de la Poste Japonaise. Dans les autres distributeurs, vous n’obtiendrez aucun billet, je peux vous le dire car j’ai déjà essayé. Les cartes bancaires sont acceptées presque partout,comme en France, sauf que les commerçants ne vous demandent pas de minimum d’achat. Cependant il nous est arrivé 2 ou 3 fois que nos paiements soient refusés pour des raisons inconnues. Il vous faudra donc dans tous les cas avoir des yens sur vous, ne sait-on jamais. Pour mon expérience, lors de notre premier voyage nous avions changé tout notre argent. Mais pour les autres voyages, nous n’en avions changé qu’une partie, préférant payer une bonne partie de nos achats par carte ( Visa et Amex ) et n’avons eu aucun soucis… Après c’est à vous de voir, en tout cas … VIVE LE SHOPPING. XD – Notez bien qu’il est préférable de changer vos euros en France plutôt qu’au Japon, car il y a peu de bureau de change. (Et là, attention à la commission !! ).
  • Prévoir des adaptateurs: Oui, au Japon comme dans beaucoup d’autres pays étrangers, les prises d’alimentations sont à prévoir. Mais pas de panique si vous avez oublié les vôtres, vous pourrez vous en procurer sans problème dans un konbini, dans un 100 yens shop ou même avec de la chance vous en aurez dans votre chambre d’hôtel.
  • Vérifier votre matériel photo : Celle ci peut paraitre un peu « hors sujet » mais importante pour moi, elle fait suite à ma mésaventure lors de notre voyage de 2014. Pour faire simple, si vous ne voulez pas vous rendre compte à votre arrivé au Japon que votre APN ne fonctionne plus. Il vous sera impératif de vérifier le bon fonctionnement de vos appareils. J’étais tellement dégoutée lorsque j’ai voulu prendre mes premières photos, ensuite on a passé la journée à chercher une boutique pour faire réparer notre reflex, super .. Surtout que j’adore prendre des photos pour les regarder une fois rentrée en France, ça me met du baume au cœur. Eh oui, il en a lorsqu’il déprime, il vide un pot de Nutella, moi je regarde mes photos de voyage.

ENJOY 🙂

Plus d'articles
Newsletter Furenchi
Inscrivez-vous pour retrouver chaque semaine nos nouveautés et exclusivités.